Viver para contar historia(s)o colonianismo em Terra morta, Things Fall Apart e Les Bouts de bois de dieu

  1. Ndecky, Gilbert
Dirixida por:
  1. Rebeca Hernández Alonso Director
  2. Francisco Topa Co-director

Universidade de defensa: Universidad de Salamanca

Fecha de defensa: 15 de setembro de 2023

Tribunal:
  1. Pere Comellas Casanova Presidente/a
  2. Sofía Raquel Oliveira Dias Secretario/a
  3. María Felisa Rodríguez Prado Vogal

Tipo: Tese

Resumo

Ce travail vise à contextualiser la littérature africaine par rapport à l’époque coloniale : le rôle que le colonialisme a joué en Afrique. De nombreux écrivains européens ont parlé de la mission civilisatrice du colonisateur. Cependant, le colonisé a adopté le point de vue oppo-sé après avoir subi l’humiliation infligée par les envahisseurs. Mais il faut préciser que le noir qui osait se révolter contre le blanc était exposé à la mort ou à des châtiments inhumains. L’analyse des trois ouvrages a donc pris en compte, plus ou moins, toutes les critiques des trois écrivains africains et celles de plusieurs écrivains européens. Le travail que nous avons accompli nous a si peu permis de voir comment le monde occidental, en général, a traité les peuples africains. L’exploitation des trois ouvrages mentionnés dans notre plan a montré les divergences et les convergences dans les différents points de vue des trois auteurs. Ceci est lié à la partie narratologique. Dans le deuxième chapitre, nous avons interrogé les histoires vraies auxquelles les auteurs ont fait allusion (res factae). Le troisième évoque la langue et le style des auteurs des oeuvres étudiées. Dans le quatrième chapitre, nous avons parlé des réflexes identitaires pour mettre en évidence les affrontements qui ont eu lieu entre les colonisateurs et les peuples autochtones. Ce travail vise à essayer de comprendre comment certains auteurs considèrent la ma-nière dont la mémoire du passé colonial portugais, anglais et français interfère encore dans la vie actuelle des Africains à travers des représentations littéraires aux caractéristiques très frappantes. Il s’agit d’un ouvrage comparant les trois types de colonisation (française, portu-gaise et anglaise) en Afrique.